TITRE_

Les Esprits tels que nous les imaginons sont parvenus à un niveau technologique suffisant pour maîtriser la fusion nucléaire contrôlée.

L'énergie nucléaire peut être produite et utilisée à partir de deux procédés : La fission nucléaire et la fusion nucléaire.


Dans la fission, on casse de très gros atomes (Uranium, Plutonium ... ) en morceaux plus petits en les bombardant de neutrons. La fission de chacun de ces gros atomes en deux atomes plus petits de masses sensiblement équivalentes libère plusieurs neutrons, et une énorme quantité d'énergie, bien plus importante que celle que peut produire une réaction chimique. Les neutrons éjectés peuvent alors à leur tour casser d'autres noyaux, provoquant une réaction en chaine : C'est la bombe A !

Lorsque l'on disperse ou absorbe une proportion suffisante des neutrons émis on peut "assagir" la réaction et éviter l'explosion : C'est la centrale nucléaire....  

Mais ... L' Uranium et le Plutonium utilisés sont des métaux rares, chers, dangereux et difficiles à raffiner. Les déchets (les "morceaux" d'atomes brisés) ont un nombre de neutrons très excédentaires et sont de ce fait très radioatifs. la fission est donc extrêmement polluante et problématique !


Les Esprits, s'ils ont peut-être expérimenté la fission, ne l'ont pas adoptée comme source d'énergie, contrairement aux humains. Dans leur monde écologiquement très menacé, ils ont préféré la fusion nucléaire, qui consiste à agglutiner deux atomes très légers (comme des isotopes de l'Hydrogène, le Deutérium et  le Tritium) pour obtenir de l'Hélium. C'est ce qui se passe dans les étoiles et qui libère d'énormes quantités d'énergie.

Pour obtenir la fusion nucléaire, il faut pouvoir confiner les atomes à fusionner, sous des pressions gigantesques, dans un temps minimal.  Les humains ont été capable à ce jour d'obtenir ce confinement extrême lors de l'explosion d'une bombe A, qui sert d'"amorce" , de "piston" pour compresser une charge d'éléments légers et obtenir leur fusion explosive : C'est la bombe H.

Malgré des recherches actives depuis les années 50, les humains ne savent pas, à ce jour, obtenir ce confinement de manière contrôlée afin d'utiliser pacifiquement cette immense énergie disponible, à des fins industrielles. Ce serait un progrès considérable car le Deutérium et le Tritium sont disponibles en quantités énormes dans l'eau de mer (33 grammes par mètre cube) et ne sont pas radioactifs, pas plus d'ailleurs que le produit de la fusion, l'Hélium.


Nous imaginons que Les Esprits y sont parvenus, et ont su miniaturiser les générateurs à fusion, et s'en servir pour la propulsion de leurs engins volants atmosphériques et spatiaux.

La fusion nucleaire
fjhRPoa v

Articles complémentaires :